Dichlorure de dimercure
Dichlorure de dimercure - Informations toxicologiques Imprimer
Index de l'article
Dichlorure de dimercure
Informations toxicologiques
Incompatibilités
Manipulation
Elimination
Que faire en cas de feu?
Toutes les pages

Information toxicologiques

Toxicité aiguë

  • Peut irriter les yeux. Un contact peut entraîner de la conjonctivite, voire une ulcération de la cornée
  • Peut irriter la peau. Peut être absorbé par la peau
  • Dangereux si avalé. Peut attaquer les reins. Peut causer de sévères troubles du tube digestif avec des douleurs abdominales, nausées, vomissements et diarrhées. Peut causer une dépression du système nerveux central. Les composés inorganiques du mercure peuvent avoir des effets sur les systèmes central et périphérique nerveux.
  • Peut irriter le système respiratoire. L'irritation peut mener à une congestion pulmonaire ainsi qu'à un œdème pulmonaire. Peut causer des troubles gastro-intestinaux dont l'inflammation de la bouche et des gencives, nécroses de la mâchoire, pertes de dents. Peut attaquer les reins. Une grande exposition à des vapeurs de mercure concentrées peut entraîner de sévères troubles respiratoires.

Toxicité à long terme

  • Peut attaquer gravement les reins.
  • Peut causer des effets reproducteurs et fœtaux.
  • L'exposition chronique au mercure peut causer des dégâts de système nerveux central permanents, la fatigue, la perte de poids, des tremblements, des changements de personnalité.
  • Peut causer des tremblements, l'irritabilité, la perte de mémoire(souvenir) et l'intellect.
  • Peut aussi causer la maladie Rose (pink disease : maladie touchant les jeunes enfants hyper sensibles au mercure) caractérisée par des rougeurs de la peau, des anomalies cardiovasculaires et du comportement neurologique.
  • L'exposition chronique aux vapeurs de mercure peut produire la faiblesse, la fatigue, l'anorexie, la perte de poids et des troubles gastro intestinaux (micromercurialisme)
  • L'exposition chronique aux composés de mercure peut produire une maladies immunes, c'est-à-dire qu'elles affaiblissent le système immunitaire.



 

A mémoriser

proteccorps.jpg

Conseil :

On chauffe toujours la surface libre d'un liquide et non pas le fond du tube à essai qui le contient!

Sondage

Vous cherchez des infos sur....
 

Vous êtes combien?

Nous avons 35 invités en ligne