Histoire gore

Important : récupérer les produits dans les bons bidons. Le mélange d'acétonitrile avec l'aide déjà récupéré entraîne une réaction très énergétique et un dégagement de vapeurs pas très sympatiques pour les poumons, le coeur, enfin bref, pas top du tout !!!

Designed by:
SiteGround web hosting Joomla Templates
HPLC Imprimer

Chromatographie en phase liquide HPLC

La chromatographie en phase liquide est une technique de séparation des constituants d'un mélange en milieu liquide fondée sur leurs différence d'affinité pour une phase stationnaire insoluble.

Elle est adaptée pour l'analyse des composés suivants:

  • organiques: polymères, protéines, médicaments, anabolisants, conservateurs alimentaires, sels d'acides et d'amines, ...
  • minéraux: ions dans les eaux (fluorure, chlorure, nitrate, sulfate, sodium, potassium...)

Schéma de principe

Description

  • Réservoir de phase mobile: contient la phase mobile en quantité suffisante. La phase mobile est constituée de solvants et d'eau, dans certaines proportions. Plusieurs éluants sont disponibles pour pouvoir réaliser des gradients d'élution (mélange de plusieurs solvants à des concentrations variables) à l'aide de la pompe doseuse.
  • Pompe: Munie d'un système de gradient pour pouvoir effectuer les mélanges des solvants.
  • Elution isocratique: cette méthode consiste à garder constante la composition de la phase mobile.
  • Elution graduée: cette méthode consiste à faire varier le rapport eau/solvant dans des conditions définies pendant l'élution.
  • Injecteur: Le système de la boucle d'injection permet d'avoir un volume injecté constant, ce qui est important pour l'analyse quantitative.

 

  • Colonne: Tube inerte aux produits chimiques. Sa longueur ne dépasse pas 30 cm.
  • Détecteur: le choix du détecteur utilisé dépend de la nature des substances à séparer et des quantités de substances injectées.
  • Détecteur réfractométrique repose sur la variation d'indice de réfraction lors du passage d'un soluté dans la phase mobile. (schéma)
  • Détecteur absorptiométrique UV repose sur la capacité des substances chimiques à absorber le rayonnement UV.
  • Détecteur conductimétrique repose sur la capacité des substances ionisés à conduire le courant électrique. Une variation de la conductivité électrique est mise en évidence lors du passage d'un soluté ionisé dans la phase mobile.

Les conseils de manipulation

Ce TP est très délicat, il faut être très vigilant.

  • La phase mobile doit être préparée sous la hotte.
  • Il faut une bonne injection: Tourner rapidement la vanne sinon on peut faire disjoncter la pompe par accoups de pression.
  • Ne pas laisser les béchers grand ouverts.
  • Ne rien mettre à l'évier.

Sources: A9; W13
 

A mémoriser

Explosif.jpg

Conseil :

On chauffe toujours la surface libre d'un liquide et non pas le fond du tube à essai qui le contient!

Sondage

Vous cherchez des infos sur....
 

Vous êtes combien?

Nous avons 12 invités en ligne